CHRONIQUE DE LA DOULEUR : UN BALADO

Mon nom est Anne St-Denis, ex-chorégraphe, danseuse et professeure de stretching-danse. Depuis près de 7 ans, je suis aux prises avec la douleur chronique. Avec l’aide de mon amoureux, j’anime ce balado. Je parle de douleur chronique, mais pas seulement. Je parle de ce qui m'arrive, me passionne et me révolte. Je parle de l’expérience que j’ai acquise au quotidien dans la compréhension et la gestion de la douleur. Je parle aussi de ce que la douleur m’a apportée intérieurement et même… spirituellement. Les chemins de la réadaptation (je n'ose dire guérison) sont multiples et très surprenants. Ce balado thérapeutique a été ma planche de salut. En parlant, j’arrive à faire de mes douleurs quelque chose de constructif et de créatif. Ce faisant, j'espère encourager ceux qui souffrent de la même maladie à parler et à créer quelque chose, eux aussi. Comme l’écrivait l’un de mes auditeurs : Merci... ça fait du bien de constater qu’on n’est pas seul. La douleur chronique est une maladie qui se vit dans le silence et l’isolement. Créer pour briser le silence et l’isolement est l’une des voies menant... à la guérison. Bienvenue et bonne écoute!

« J’ai mal »

J’ai mal 24 h/24.
J’ai mal tout l’temps.
J’ai mal partout en dehors pis en dedans.
Ça ne paraît peut-être pas.
J’ai mal.
Rien ne me soulage.
J’étais une athlète de la danse, du stretching et de la musculature. J’enseignais l’art de la mise en forme.
J’ai mal.
J’ai perdu mon boulot. Je n’arrive plus à gagner mon pain. J’ai faim.
J’ai mal de la tête aux pieds. Une alouette déplumée. Je ne chante plus, désenchantée par un système de santé qui chante tout faux.
Tu ne m’écoutes pas. Tu me juges. Tu penses que j’imagine mes douleurs, que ce n’est qu’un leurre.
Y a pas de tribune pour faire entendre ma voix.
Y a pas de gratuité pour les pilules et les soins qui pourraient me soulager.
Ce n’est pas juste moi qui suis malade. Le système de santé a des failles chroniques qui favorisent l’exclusion des gens comme moi qui ont un besoin criant d’aide…
J’ai mal pis rien pour me soulager. Chus confinée dans mon appartement depuis 6 ans. Pas d’argent pour un répit urgent.
J’ai mal. Je me sens toute seule dans cette chronicité invalidante.
Je m’endette.  Mon chum proche aidant s’épuise et s’endette.
Le gouvernement fait la sourde oreille. Aucune aide de sa part. Je ne suis pas entendue ni soutenue.
J’ai mal.
Le système de santé est très mal en point.
J’ai mal. Une attente chronique pour avoir accès à une clinique spécialisée.
J’ai mal. Mon mal?
On appelle cela LA DOULEUR CHRONIQUE.
J’ai préservé mon esprit athlétique. Je fais entendre ma voix et celles des personnes qui souffrent isolées en silence.
Douleur chronique, j’ai mal!

Texte : Anne Évangéline LeBlanc. Photo : Claire Beaugrand-Champagne.